Des recettes du monde entier
Spéculos
Biscuits au gingembre
Janhagel
Pouding aux fruits de Noël
Bûche de Noël à Suzie
Friandises choco-noix
Les Mousses du Mulot
Pain d'épices
Le Tiramisu du Jésuite
Le Sabayon du Jésuite
Sablées des fées pour Noël
Gateau tout Chocolat
Cookies au chocolat
Kipferl à la vanille
Carrés au dattes



Spéculos
On les trouve en Allemagne, en Belgique et aux Pays-Bas

   120g de beurre
   120g de sucre
   1 œuf
   le zeste râpé d'un citron
   1 c. à cafe de cannelle
   1 pincée de clou de girofle en poudre
   1 pincée de cardamome
   1 c. à cafe de poudre à pâte
   250g de farine

Battre le beurre en crème, ajouter l'œuf, le sucre et le zeste râpé et traviller en mousse, ajouter les autres ingrédients, mélanger, laisser reposer au frais pendant 1 à 2 heures.

Modelage: Abaisser la pâte sur 3 mm d'épaisseur, découper des formes diverses, garnir avec des amandes (facultatif).

Cuisson: 10 minutes environ à four chaud (200C ou 375F), au milieu du four préchauffé.

 

Biscuits au gingembre
Une spécialité britannique

   70g de beurre
   200g de cassonade
   2 œufs
   1 pincée sel
   le zeste râpé d'un citron
   2 - 3 c. à cafe de gingembre en poudre
   1 c. à cafe de poudre à pâte
   250g de farine

Battre le beurre en crème, ajouter les œufs, la cassonade et les épices. Traviller en mousse, ajouter la farine et la poudre à pâte, mélanger, laisser reposer au frais pendant 1 heure.

Modelage: Abaisser la pâte sur 3 mm d'épaisseur, découper des rondelles ou des losanges.

Cuisson: 10 minutes environ à four chaud (200C ou 375F), au milieu du four préchauffé.

 



Janhagel
Une préparation éclair, qui nous vient des Pays-Bas

   100g de beurre
   150g de sucre ou de cassonade
   1 œuf
   2 c. à soupe d'eau
   1 c. à cafe de poudre à pâte
   150g de farine

Battre le beurre en crème, ajouter l'œuf, la cassonade et l'eau. Traviller en mousse, ajouter la farine et la poudre à pâte, mélanger.

Modelage: Etendre une couche de pâte de 1 cm d'épaisseur sur une plaque graissée. Saupoudrer de sucre grésil avant de glisser au four

Cuisson: 10 minutes environ à four moyen (180C ou 325F), au milieu du four préchauffé. Découper en petits carrés au sortir du four.





Pouding aux fruits de Noël
J'ai "piqué" cette recette dans le livre "Qu'est-ce qu'on mange? Volume 3 - Le Québec en 820 plats

   3 tasses de farine
   1 c. à soupe de bicarbonate de soude
   1 c. à soupe de poudre à pâte
   1/2 c. à café de clou de girofle en poudre
   1/2 c. à café de cannelle
   1/2 c. à café de muscade
   1/2 c. à café de piment de la Jamaïque
   1/2 c. à café de gingembre
   1/2 tasse de graisse
   1/4 tasse de sucre
   2 œufs battus
   1 tasse de mélasse
   1 tasse de café refroidi ou de lait
   1 tasse de raisins frais, coupées en deux et épépinés
   1 tasse de raisins de Corinthe
   1 tasse d'une autre variété de raisins secs
   1/2 tasse de dattes coupées en morceaux
   1/2 tasse d'autre fruits assortis, au goût

Dans un bol, mélanger les ingédients secs. Réserver.

Dans un autre bol, défaire la graisse en crème avec le sucre. Incorporer les œufs et la mélasse. Tout en mélangeant, ajouter le café et les ingrédients secs en alternance. Fariner légèrement les raisins, les dattes et les autres fruits. Incorporer à la préparation.

Remplir aux deux tiers un moule beurré d'une contenance d'environ 2 l de la préparation. Couvrir de papier d'aluminium. Déposer le moule dans une grande casserole et y verser de l'eau jusqu'à trois quarts de sa hauteur. Couvrir la casserole et amener l'eau à l'ébullition. Poursuivre la cuisson 2 h 30 minutes, jusqu,à ce qu'un cure-dent ressorte sec du pouding. Laisser refroidir 1 heure avant de démouler.

Servir avec une sauce au citron ou à la vanille, au choix.



La Bûche de Noël à Suzie
Dans chaque famille on retrouve des traditions qu'on essaie de transmettre à nos enfants.Chez-moi c'est la coutume des bûches de Noël à tout les Noëls depuis 20 ans.

   5 oeufs
   1 tasse de farine
   1 tasse de sucre
   1 c.thé de poudre à pâte
   1 c.table d'eau
   1/2 c. thé de sel

Préparation: Battre les jaunes d'oeufs avec la moitié du sucre. Tamiser la farine, poudre à pâte et le sel. Ajouter au premier mélange en alternant les ingrédients secs et l'eau.
Battre les blancs d'oeufs avec le reste du sucre. Plier la meringue dans la première préparation et finir au malaxeur.
Déposer dans une tôle à biscuit qui a été graissée et enfarinée et y mettre dans le fond un papier ciré.

Cuisson: Cuire à 325F environ 20 minutes.

Finition: Avant de démouler le gâteau, installer un linge à vaisselle humide que l'on a passé à l'eau chaude et démouler le gâteau sur le linge, enlever délicatement le papier ciré et rouler immédiatement. La préparation pour garnir le milieu de la bûche doit être prête. Dérouler le gâteau et y mettre de la confiture ou de la préparation aux fraises pour tarte Vachon( meilleure et moins sucrée). Rouler la bûche et installer immédiatement dans l'assiette de service. Couper les extrémités de la bûche qui seront secs et laisser refroidir pour décorer à votre goût.
Cette bûche de Noël se fait très bien d'avance et se congèle pour être aussi bonne le soir de Noël.
Pour décorer je fais des crémages de couleur variés, blanc, vert, etc. Et mes enfants qui ont grandi, décorent les bûches avec passions.

Bon appétit.

Suzie

Friandises aux noix et au chocolat
Du Québec

   350g de grains de chocolat mi sucré
   300ml de lait concentré (genre eagle brand)
   2 c. soupe de beurre ou margarine
   2 tasses d'arachides non salées
   250g guimauves miniatures

Préparation: Dans une casserole faire fondre a feu doux le lait,les chocolats,beurre.

Mélangez les autres ingrédients et intégrez au mélange chaud.
Etaler la préparation dans un plat tapissé de papier ciré
Réfrigérez 2 heures ou jusqu'a ce que mélange soit ferme
Renversez la préparation enlevez le papier et couper en morceaux
On peut aussi le déposer par cuiller si on le veut.

Bonne chance, c'est délicieux !

Suzanne Campagna







La Mousse au chocolat du Mulot de Theolib de Paris

   1 plaque de chocolat patissier (de ce côté-ci, elles font 100 grammes et sont à 55% de cacao)
   4 oeufs (préférer les oeufs non coché... Non, ce n'est pas une prescription de la cashrout, seulement le résultat de l'observation de difficulté à monter les blancs en neige quand on le fait au fouet, je veux dire sans robot)
   20 grammes de beurre
   1/2 verre d'eau (verre à moutarde.... Que faire si la moutarde se vend en tube, par chez vous ? 1/3 de verre à whisky)

Préparation:
Séparer les blancs des jaunes d'oeufs. Il est plus facile d'utiliser les jaunes si on les répartit deux par deux. Les blancs sont au contraire réunis dans un saladier (pour les battre au fouet) ou directement dans le bol du mixer doté de l'accessoire fouet.
Faire fondre le chocolat découpé en petits carrés dans une casserole avec l'eau et les 20 grammes de beurre. Le feu doit être très doux. Quand tout le chocolat et le beurre sont fondus, sortir la casserole du feu, jeter deux deux jaunes et les battre au fouet très rapidement afin d'éviter qu'ils cuisent dans la chaleur de la préparation. Remettre au feu en battant très vigoureusement pendant 1 minute ou deux. Quand le mélange commence à devenir crémeux, sortir la casserole du feu et ieter les deux autres jaunes comme la première fois. Remettre au feu et battre vigoureusement. Quand la crême au chocolat nappe le fouet ou la fourchette ou la cuillère, c'est prêt. retirer la casserole du feu et mettre à refroidir dans un endroit aéré. Le frigo, c'est trop : il se forme une pellicule au-dessus de la crême au chocolat.
Monter les blancs en neigne ferme. J'appelle neige ferme le moment où le fouet marque sa trace dans les blancs comme un pneu d'auto sur une route enneigée. S'installer confortablement avec devant soi, la casserole de crême au chocolat, et un peu plus loin le bol mixer contenant les blancs en neige. Prendre une cuillère de blanc en neige, la poser sur le mélange crémeux et recouvrir patiemment de crême au chocolat.
Le mouvement de la cuillère doit être d'un rythme lent et constant et aller du fond de la casserole vers le bord de la casserole. Toute la réussite est dans le geste. La cuillère de bois, c'est pas mal mais le bois blesse le pouce de la patissier(e) par frottement si l'opération dure longtemps. je préfère les mouvettes dans ces nouveaux plastiques. On remonte la crême par dessus le blanc et on recommence juqu'à ce que le blanc se délite dans la crême au chocolat sans fondre et sans vraiment retomber. Quand la première cuillère de blanc est entièrement intégrée dans la crême au chocolat, en prendre une autre et recommencer.

Les variations des mousses
Encore du Mulot...

Mousse au chocolat amer
Les dégustateurs de chocolat préfèrent le chocolat à 76% de cacao presque sans sucre. Toutefois, il faut ajouter du sucre au mélange crémeux. Je n'en mets que 30 grammes afin que le résultat reste amer. Dissoudre le sucre dans l'eau avant de mettre au feu.
Ne convient pas aux enfants. Et pendant qu'on les prive de chocolat, un verre à liqueur de curaçao donne les meilleurs réultats avec un parfun d'orange liquoreux sur fond de chocolat amer.


Mousse au chocolat au lait et mousse au chocolat au lait goût moka
Tout pareil. Sauf changement de chocolat. Toutefois, dans la mousse au chocolat au lait, on peut introduire 25 cl d'arôme café culinaire ou de café expresso pur arabica, ou 1 cuillère de café soluble diluée dans deux cuillèrée à café d'eau très chaude. Ce volume liquide doit être soustrait de la quantité d'eau nécessaire à la fonte du chocolat. Je veux dire que le volume de liquide est toujours d'1/3 de verre à Whisky au moment de la fonte du chocolat.
On obtient une mousse au goût de moka.

Mousse à l'orange ou au citron
   20 grammes de farine de maïs
   25 cl de jus d'orange (ou de citron)
   1/3 de verre à whisky d'eau
   80 grammes de sucre
   (Oeufs, pareil que pour la recette de base).

Préparation:
Si vous achetez le jus tout fait (en bouteille) ne prendre que du 100% jus de fruit et renoncer au jus d'orange à base de concentré. Sinon, cela représente un peu plus que le jus de 4 oranges maltaises. Les oranges ne doivent pas être traitées car on utilise le zeste de l'une d'elle qui doit être réduit en duxelle.
Préparer un appareil de crême patissière avec la duxelle de zeste, le jus d'orange, les 4 jaunes d'oeufs et la farine de maïs. Quand le mélange est homogène le mettre au feu dans une petite casserole sans cesser de premuer. Quand le mélange crême la cuillère, procéder comme pour la crême au chocolat de la recette de base. (mise au frais et patiente introduction des blancs à la cuillère)
Quand les mousses sont prêtes, je répartis dans des ramequins individuels. Je décore la mousse au chocolat noir ou amer avec des décorations de sucre qu'on appelle des "mimosas patissiers" ou des violettes confites quand j'en trouve, celles au chocolat au lait avec des vermicelles de chocolat. Je mets des grains de café en chocolat sur les mousses aux agrumes.

Les mousses se mangent très bien avec des biscuits nommés tuiles aux amandes.



Pain d'épices
Décorez-les selon votre goût

   500g de farine
   2 cuillères à table de mélange d'épices à patisserie
   le zeste râpé d'un orange
   85g de sucre
   125g de miel
   125g de mélasse
   1¼dl de lait
   1 c. à café de poudre à pâte

Mélanger tous les ingrédients, bien pétrir et laisser reposer 30 minutes.

Modelage: Abaisser la pâte sur une épaisseur de 5 mm. Découper différentes formes.

Cuisson: 10 - 15 minutes environ à four bien chaud (220C ou 425F), au milieu du four préchauffé.



Sablées des fées pour Noël
Une contribution du Canada

   1Tasse (240g.) de beurre ou de margarine amolli
   1/2 tasse de sucre
   2 1/12 de farine tout usage tamisée*

Temps de préparation et de cuisson; 35 minutes
Donne 5 douzaines
1. Dans un grand bol, à l,aide du malaxeur électrique ou d'une cuillère de bois, battre, à vitesse moyenne, le beurre et le sucre jusqu'à consistance légère et mousseuse.
2. À l'aide d'une cuillièere de bois, incorporer la farine en brassant jusqu'à ce que ce soit lisse et bien mélangé (la pâte sera ferme.)
3. Réfrigirer la pâte, à couvert, plusieurs heures.
4. Chauffer le four à 300F (150C).
5. Séparer la pâte en deux. Réfrigérer jusqu'à ce que ce soit prêt à rouler.
6. Sur une surface légèrement farinée, rouler la pâte, la moitié à la fois à 1/3 de po (8mm) d'épaisseur.
7. À l'aide d'un emporte-pièces de 1 1/12 à 2 po (3.75 à 5 cm) en forme d'étoile, découper les biscuits. Disposer sur des tôles à biscuits non graissées à 1 po (2.5cm) d'intervalle
8. Cuire au four 25 minutes, ou jsqu'à ce que ce soit légèrement doré. Transférer sur une grisse, refroidir.
9. Pour cuire à l'avance lorsqu'ils sont entièrement refroidis, emballer dans des contenants à congélation, sceller, étiqueter et congeler.
10. Pour servir: Sortir les biscuits nécessaires. (Remettre le reste des biscuits au congélateur, scellés.) Laiser reposer à la température de la pièce environ 15 minutes avant de servir.

* Farine tamisée avant d'être mesurer.

Joyeux Noël et Bonne Année à tous les petits du monde entier!
Thérèse Vromet du Canada



Tirami sù
Dessert italien particulièrement prisé en Belgique (et ailleurs)

   250 gr de fromage blanc crémeux (mascarpone),
   2 oeufs
   1 paquet de sucre vanillé
   1 c. à soupe de sucre fin
   1/2 tasse de café très fort
   1 verre à goutte d'Amaretto
   1 boîte de boudoirs (doigts de dame)
   poudre de cacao

Séparez les blancs d'oeufs des jaunes et battez les blancs en neige ferme. Mélangez le fromage blanc avec le sucre et les jaunes d'oeufs battus et ajoutez les blancs battus en neige. Trempez les boudoirs dans le café et placez-en une couche au fond du plat rectangulaire. Versez quelques gouttes d'Amaretto. Garnissez d'une couche de mélange sucre-oeufs- fromage blanc, puis d'une couche de boudoirs, etc… Terminez par une couche de crème. Pour faire un bon extrait de café, il suffit de verser du café fort sur du café moulu fin. Vous obtiendrez ainsi un café "super fort”. Mais vous pouvez également utiliser du café soluble. Son avantage ? Il s'ajoute à n'importe quelle phase de la recette à chaud, comme à froid. En dernière minute, il peut même relever le goût d'une crème. Pour glacer un gâteau, le café soluble est aussi très efficace. Melé au sucre glace, il donne des glaçages en quelques minutes. Saupoudrez de poudre de cacao et laissez durcir au moins 4 heures au réfrigérateur.

Merci à
Claude s.j.

Sabayon
Un autre dessert de mon ami jésuite ;-)

   3 ou 4 jaunes d'œufs
   3 ou 4 c. à soupe rases de sucre
   1 ½ ou 2 c. à soupe de marsala
   1 ½ ou 2 c. à soupe de vin blanc sec
   fruits rouges (facultatif)

- Dans une grande casserole, portez de l'eau juste sous le point d'ébullition. Baissez le feu en veillant à ce que l'eau continue à frémir. - Mettez les jaunes d'œufs, le sucre, le marsala et le vin blanc sec dans un grand poêlon.
- Mettez le poêlon dans la grande casserole et fouettez fermement. Dès que le mélange est devenu épais et mousseux, retirez le poêlon de la casserole.
- Continuez à bien mélanger pour éviter que le sabayon n'attache au fond du poêlon. Versez dans des coupes et servez immédiatement (si vous laissez reposer le sabayon, les jaunes d'œufs risquent de se dissocier de l'alcool).
- Vous pouvez aussi napper le sabayon de fruits rouges.

Merci à Claude s.j.





Gateau tout Chocolat


Très facile, et délicieux notamment accompagné d'une crème anglaise.


Préparation : 10 min
Cuisson : environ 25 min

Recette pour 6 à 8 personnes.

 
· 200 g de chocolat
 
· 4 œufs
 
· 150 g de sucre
 
· 80 g de farine
 · 200 g de beurre


- Préchauffez votre four th. 6 (200°C).

- Faites fondre le chocolat (bain marie ou micro ondes avec un petit peu d'eau). Ajoutez le beurre et mélangez bien.

- Dans un saladier, mélangez les œufs et le sucre, puis la farine. Versez le chocolat fondu puis mélangez jusqu'à obtenir une pâte homogène.

- Versez dans un moule beurré ou huilé.

- Faites cuire environ 25 min (ajustez ce temps de cuisson pour obtenir un cœur plus ou moins fondant).

Bon appétit ! 

Judith 

Cookies au Chocolat


Ingrédients pour 4 personnes
· 100 g de pépites de chocolat noir 
· 100 g de beurre fondu 
· 75 g de sucre roux 
· 1 oeuf 
· 100 g de farine 
· 50 g de poudre d'amandes 
· 1 sachet de sucre vanillé 
· 1 cuillerée à café de levure 

Durée de la préparation : 10 minutes environ
Cuisson : 10 minutes

Préparation
Sortez la plaque à pâtisserie du four et préchauffez-le à 200° C (th. 6).
Fouettez le beurre fondu avec le sucre jusqu'à ce que le mélange mousse.
Ajoutez l'oeuf la farine, la poudre d'amandes et le chocolat, puis le sucre vanillé et la levure. Mélangez bien.
Posez du papier sulfurisé sur la plaque du four, puis disposez-y des petits ronds de pâte assez plats et faites cuire au four 10 minutes environ. 
Attention ! Les cookies ne doivent pas être trop cuits, sinon ils seront trop secs. Pour vérifier, appuyez légèrement sur les cookies du bout des doigts : ils doivent rester moelleux. Faites vite pour ne pas vous brûler ! Sortez les cookies du four et laissez-les refroidir avant de les déguster.


Je vous envoie deux recettes trés faciles et
délicieuses (surtout le gateau au chocolat).

Bon appétit!

Judith qui vous écrit de Rambouillet en France!

Merci Judith !



Kipferl à la vanille
Cette recette autrichienne m'était envoyé de la Suisse...   

250 grammes de farine
200 grammes de margarine molle
100 grammes d’amandes moulues
80 grammes de sucre glace
1/2 paquet de sucre vanillé
1 pincée de sel


Mélanger le tout en commençant par la margarine et le sucre puis un à un les autres ingrédients, veiller à ne pas trop pétrir la pâte qui deviendrait dure. Laisser reposer au frais un ou deux heures. Fabriquer des petits boudins gros comme un petit doigt et les former en lunes. Les cuire environ 10 à 15 minutes au milieu du four préchauffé à 200 ° C. Au sortir du four, lorsqu’ils sont encore chauds, roules les biscuits les uns après les autres dans un mélange de sucre glace et de sucre vanillé. Puis laisser refroidir. Ces biscuits sont meilleurs après un ou deux jours dans une boîte hermétique. Si l’on double les proportions de pâtes il faut ajouter un oeuf entier au mélange.

Ces biscuits connaissent un très grand succès autour de nous ! Anne



Carrés aux dattes de ma maman
Voici une recette que ma mère et grand-mère ont toujours fait durand le temps des fêtes. Ces carrés sont typiquement Québécois.

1 tasse de farine
1/2 cuil à thé de soda à pâte
1/2 cuil à thé de sel
1 tasse de beurre
1 tasse de cassonade
2 tasses de farine d'avoine (gruau)
1 boîte de dattes (500 g)
2 cuil à table de cassonade
1 tasse d'eau



Dans une casserole faire fondre 1 tasse de beurre. Mettre dans un bol la farine, le soda à pâte, le sel, et une tasse de cassonade. Bien mélanger les ingrédients secs et y ajouter le beurre fondu.

Entre temps mettre les dattes, 1 cuil. à table de cassonade et la tasse d'eau dans un chaudorn et faire cuire jusqu'à consistance lisse.

Dans un moule beurré mettre la moitié des ingrédients secs et bien tasser. Ajouter les dattes et couvrir du reste des ingrédients secs.

Faire cuire au four à 350 degrés F de 30 à 40 minutes.


Bon appétit Lyne Gloutnay




Votre recette préférée
Envoyez-la à
Franziska

Votre recette préférée
Envoyez-la à Franziska



Retour à la première page


MIDI joue "Nutcracker"

© 1997 - 2003 Franziska Santschi-Geiser